L’armée annonce avoir neutralisé le général autoproclamé Mahanga, chef du groupe armé Nyatura un seigneur de guerre dans le territoire de Masisi. Par Pacheco Kavundama

 

 



Le général autoproclamé Mahanga, chef du groupe armé Nyatura, a été tué cette semaine au Nord-Kivu par les FARDC ©

 

 



Le porte-parole de la 34ème région militaire des forces armées de la RDC et des opérations Sokola 2 contre les groupes armés actifs dans la partie Sud de la province du Nord-Kivu a annoncé la neutralisation du général autoproclamé Mahanga, chef de guerre du groupe armé Nyatura, très actif dans le territoire de Masisi à l’Est de la RDC.

« Ça s’est passé dans le secteur de Katoyi en territoire de Masisi lorsque le général autoproclamé Mahanga, chef du groupe armé Nyatura, alors que, comme à l’accoutumée, il rançonnait la population. C’est alors qu’il a fait face aux éléments de la police nationale congolaise. Un échange de tirs a eu lieu et c’est à cette occasion que Mahanga est décédé des suites de ses blessures. Plusieurs de ses hommes ont également été neutralisés et des armes ont été récupérées », a indiqué le major Ndjike Kaiko.

Le porte-parole de l’armée a également lancé un appel aux jeunes, qu’ils jugent manipulés par les généraux autoproclamés, pour qu’ils déposent les armes afin d’éviter de subir le même sort que le seigneur de guerre Mahanga tué. « Lorsque vous coupez la tête du serpent, le reste ne constitue plus un danger. Je pense qu’il est important que ces jeunes qui sont manipulés par les seigneurs de guerre se rendent et déposent leurs armes », a dit le major Ndjike.

Le groupe armé Nyatura est l’un des mouvements armés opérant en grande partie dans le territoire de Masisi les plus actifs. La neutralisation de son chef est un signal fort et un grand succès pour les forces armées de la RDC qui combattent depuis plusieurs années les les mouvements rebelles qui font la loi à l’Est du pays.

C’est un autre coup dur pour les FDLR et leurs branches.