Le groupe rebelle reproche à Guidon Shimiray Mwisa leur leader, un comportement déviationniste aux idéaux du NDC-RÉNOVÉ, lesquels idéaux donnent un sens à la lutte contre les « génocidaires » Rwandais FDLR. Par Prince Bagheni, Goma

 

 




Le mouvement politico-militaire Nduma Defense Of Congo, NDC-Rénové a destitué le général autoproclamé Shimiray Mwisa Guidon du poste de commandant en Chef de ce mouvement ”rebelle”, actif dans le Walikale, Masisi, lubero et une partie de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Dans un communiqué officiel de ce mouvement dont une copie parvenue à election-net.com ce jeudi 9 Juillet 2020, il est reproché à Guidon Shimiray Mwisa un comportement déviationniste à l’endroit des idéaux du NDC-RÉNOVÉ, lesquels idéaux donnent un sens à la lutte menée contre les ”génocidaires” Rwandais FDLR.

Et, enfin l’on reproche à ce général autoproclamé des violations graves du droit international humanitaire et droits humains, lesquels violations lui ont coûté des sanctions du conseil de sécurité des nations Unies en date du 1er janvier 2018 et un mandat d’arrêt de la cour Militaire opérationnelle du Nord-Kivu en 2019.

Par ailleurs, ce même communiqué renseigne que c’est désormais Bwira Chuo, ancien numéro 2 qui a pris la commande du NDC-Rénové, secondé par fidèle MAPENZI, comme commandant second chargé des opérations et renseignements, et Déo Mparanya commandant second chargé des questions administratives et logistiques.

Cependant, le NDC-RÉNOVÉ réitère sa volonté de déposer les armes et de quitter la brousse le plus tôt, tout en espérant que le gouvernement tiendra compte de son nouveau cahier des charges.

Enfin, le NDC-Rénové sollicite la communauté nationale et internationale de soutenir et s’approprier la démarche visant à restaurer la paix et l’autorité de l’état à l’Est de la République Démocratique du Congo particulièrement, et dans la sous région région des grands lacs et général.

Et, demande à la population se trouvant dans la zone sous son contrôle de rester calme, Unie et de faire confiance au président de la République Félix Antoine Tshisekedi qui prône la paix et l’unité du pays.