Le Burundi interdit ses ressortissants étudiants de rentrer chez eux suite de la fermeture des écoles au Rwanda par crainte du coronavirus. Le Rwanda, pour raison humanitaire a accepté de les héberger. La Rédaction







Au moment où la plupart des pays ferment leurs frontières pour se protéger contre le coronavirus, mais accueillent et facilitent le retour de leurs ressortissants, le Burundi ferme ses frontières et refuse d’accueillir les étudiants burundais qui temporairement ne peuvent pas poursuivre leurs études au Rwanda suite à la fermeture préventive de tous les établissements scolaires.

La décision du gouvernement du Rwanda intervient après que le ministère de l’Education a ordonné dimanche que toutes les écoles publiques et privées soient fermées pendant deux semaines, après que les autorités sanitaires rwandaises ont confirmé cinq cas de coronavirus connus sous le nom de Covid-19.

Bien que les étudiants burundais ne montrent aucun signe de maladie, ni que le Burundi ait organisé des mesures sécuritaires pour  examiner à la frontière l’état de santé de personnes entrant, les autorités burundaises ont tout simplement refusé l’entrée à leurs citoyens étudiants qui retournaient dans leurs familles.

Pour des raisons humanitaires, la secrétaire d’Etat, chargée de l’Enseignement et de la Formation technique et professionnels au Ministère de l’Education, Claudette Irere a confirmé que les Burundais qui poursuivaient leurs études au Rwanda, et refoulés à la frontière de leur pays,  seront temporairement hébergés à Kigali.