Un expert congolais en data, affirme que le  serveur qu’utilise la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT) et qui contrôle toute les télécommunications de la RDC est basé à Kigali. Par Les médias congolais






Un expert en data et numérique, Don de Dieu Kabu, a créé un émoi en RDC, lors de l’atelier national sur le Plan national du numérique de la RDC, organisé du mardi 3 au jeudi 5 septembre 2019 à Kinshasa, en révélant que le serveur national des télécoms était logé à Kigali, au Rwanda. Cela sous entendu que le pays était « sous écoute » par le Rwanda

Un autre anonyme, qui lui aussi se veux expert dans le domaine, de confirmer que « si nous devons passer par le Rwanda pour nous connecter, donc le Rwanda n’est pas seulement capable d’écouter nos appels Whatsapp, messenger ou autres, mais peut (également) lire tous nos emails, toutes nos conversations et, grave encore, peut localiser en temps réel la position de plus ou moins 1m à la ronde les téléphones connectés à son réseau ».

Même un politicien contacté par le média local, assure, le couteau entre les dents, qu’il va rameuter autant de députés qu’il pourra pour que la question soit examinée dès la rentrée prochaine au Parlement.

Face à cette situation qui touche l’honneur national, la Société Congolaise des Postes et Télécommunications a été obligé d’opposer à ces affirmations un démenti et d’affirmer qu’elle contrôle tous les flux des communications avec ses serveurs basés en RDC.

« La SCPT dispose des équipements ultramodernes de gestion et de distribution d’Internet ainsi que la  réaction des circuits de transmission des données ». Et que « les prestations internet de la SCPT répondent au standard international et garantissent la sécurité ainsi que la confidentialité pour tous les utilisateurs », notamment « des opérateurs des télécommunications ainsi que des fournisseurs des services internet à qui la SCPT fournit en toute transparence, depuis plusieurs années, des services de grande qualité ».

La SCPT a « tous les équipements de gestion des services internet de la SCPT sont exclusivement installés sur le territoire de la République Démocratique du Congo ». Précision de taille sur les équipements : « Il s’agit des nombreux serveurs de haute technologie, des routeurs ainsi que des équipements de transmission du signal à très haut débit par la fibre optique ».

Pour rassurer davantage, le DG ajoute que « le trafic Internet passant par le backbone national en fibre optique n’est nullement géré à partir du Rwanda ni d’aucun autre pays étranger contrairement aux allégations fallacieuses et tendancieuses formulées par un prétendu expert à des fins non encore élucidées »

Il a conclu que : « toutes les activités de la SCPT sont diligentées dans le strict respect des lois de la République ainsi que de l’indépendance et la souveraineté de la RDC ».

Enfin il a menacé les faux experts de se réserver le droit de saisir les autorités judiciaires contre toute personne qui, à dessein de nuire, porterait atteinte à son image de marque.