Le Rwandais, Joseph Areruya a remporté jeudi presque en solitaire la 4ème étape, la plus longue ( 182,5km) de la course cycliste internationale Tropicale Amissa Bongo 2018, courue en 4h26mn et 10 secondes entre Ndjolé et Mitzic, au nord du pays. Par Sydney Ivembi.



Avec 11 secondes d’avance au classement général, le champion Rwandais arrache aussi le maillot jaune du leader à l’australien Jones Brenton. Le sociétaire de Delko Marseille Provence a été lourdement laminé. Il est désormais distancé de 7 minutes 39 secondes du leader. Son principal challenger, l’allemand Lucas Carstensen est aussi surclassé. Il est 7 minutes 40 du leader de la compétition, une édition très relevée.
Devenu professionnel en 2017, Joseph Areruya est âgé de 21 ans. Il participe pour la 2ème fois à la plus grande course cycliste africaine. L’année dernière, le coureur a remporté le Tour du Rwanda, classé 2.2 par l’Union cycliste internationale (UCI).
La Tropicale quant à elle est classée 2.1 (numéro un) en Afrique. La petite reine gabonaise est la seule course cycliste en Afrique où les amateurs et les professionnels rivalisent d’énergie dans les jambes.
La 4ème étape de la 13ème édition de la Tropicale Amissa Bongo paraît comme la plus difficile. Elle a complètement bouleversé le classement. Le nouveau maillot jaune est secondé l’allemand Nikodemus Holler de l’équipe Bike Aid.
Le français Damien Gaudin de Direct Énergie ferme pour l’instant le podium du classement général. La 5eme étape se déroulera vendredi entre Oyem (Gabon) et Ambam au Cameroun sur une distance de 141,4km.