A l’occasion de la journée internationale de la paix célébrée chaque 21 septembre, l’église CEBCA a organisé une grande messe de paix qui a réunis environs 2500 jeunes du Rwanda et ceux de la RDC. Par Justin Kabumba


Tout a commencé par une caravane de paix entre les jeunes venus du Rwanda et ceux de la RDC, cette marche qui a commencé de la grande barrière jusqu’au stade des volcans de Goma.
« Let ‘s believe in peace now » en français laissons-nous croire à la paix maintenant, c’est sous ce thème que les jeunes de Goma et ceux de Gisenyi au Rwanda ont célébré cette journée internationale de la paix.
Au cours de cet évènement dédié à la paix, plusieurs activités ont été organisées notamment : Danses, poèmes et scénettes une façon pour les populations dela region de Grands –Lacs de montrer à la face du monde que la RDC et le Rwanda peuvent réellement vivre en paix.

Commémorée le 21 septembre de chaque année, la journée internationale de la paix est l’œuvre de la commission justice et paix et sauvegarde de la commission de l’église du christ au Congo, communauté Batiste au Centre de l’Afrique en sigle la 3eCBCA qui a initié cette activité à caractère œcuménique. c’est pour permettre à tous les jeunes en particulier et à la population de ces deux villes voisines Gisenyi et Goma en générale à parler paix et à la vivre , mais aussi passer d’une paix discours vers une paix action sans tenir compte des origines ethniques ou religieuses.

Pour madame la ministre provinciale de communication et représentant du Gouverneur de province, la paix doit demeurer au cœur de tout le monde «la guerre prenant naissance dans l’esprit des hommes , c’est dans l’esprit des hommes que doit relever la défense de la paix , nous devons donc cultiver la paix dans nos attitudes et comportements quotidien , c’est de cette manière que nous aurons légué aux générations futures, une société paisible et prospère » a-t-elle recommandé.

Éric Rurangirwa chef du district de Rubavu au Rwanda a montré aux jeunes comment ils doivent vivre ensemble pour montrer à la face du monde que c’est possible de vivre en paix et que des gens de ces deux pays se fréquentent depuis cela plusieurs années dans une parfaite harmonie. Dire au monde que voilà ça va au niveau de la population de Goma et de Gisenyi, une opportunité de faire la paix.

Pour le représentant légal de la CEBCA en Afrique, ce dernier est revenu sur l’objectif de cette journée, c’est à lui de montrer que les jeunes de deux pays sont capables de vivre en paix, ainsi tout le monde veut la paix même au-delà de tout ce qui peut être dit pour cesser les préjugées.
Rappelons que le 21 septembre de Chaque année à travers le monde, nous célébrons la Journée internationale de la paix. Cette journée a été déclarée par l'Assemblée générale des Nations Unies en vue de renforcer l'idéal de paix, tant au sein des pays et qu’entre les pays eux-mêmes.