Le gouvernement rwandais évalue actuellement le potentiel de toutes les villes secondaires en vue d’y transférer certains départements et services publiques, ont rapporté lundi les journaux locaux. Par APA-Kigali


Ce faisant, le gouvernement rwandais compte stimuler l'activité économique dans les six principales villes secondaires des régions du Rwanda, à savoir Musanze dans la province du nord ; Nyagatare dans la province orientale ; Huye et Muhanga dans la province du sud ; Rubavu et Rusizi dans la province de l'ouest.
Selon Augustin Kampayana, directeur général du « Rwanda Housing Authority » (autorité chargée du développement des villes secondaires) les structures concernées par le transfert sont entre autres l'Agence nationale de recherche et de développement industriel (NIRDA) et, l'Université du Rwanda qui ont déjà des bâtiments dans le district de Huye.
« Nous avons prévu dans chaque ville secondaire des logements abordables pour la population active et des infrastructures de base telles que des hôpitaux, centres de santé et des écoles etc., » a ajouté Kampayana.
Selon les données recueillies en 2012 par l'Agence nationale des statistiques, 60 pour cent des migrations au Rwandais se font vers Kigali en raison des possibilités économiques qu’offre la capitale rwandaise.