Le Président Paul Kagame est à Bruxelles comme invité spécial du Président de la Commission européenne, Mr Juncker qui lui a prié de venir assister et partager sa riche expérience lors de cet annuel forum de Journées Européennes de Développement. Photos crédits: C. Kabale & T. Kagabo

 

 

 

Le Président Kagame ave le PM Michel de Belgiqueet le Président Macky Sall du Senegal.
Il est certain que la présence du Président du Rwanda et sa délégation, à Bruxelles capitale de la Belgique et de l’Union européenne, permettra d’aborder un certain nombre d’autres dossiers.

Ayant appris l’arrivée du président Kagame à Bruxelles, la communauté rwandaise de Belgique ainsi que celles des pays voisins telles que la France, la Hollande, l’Allemagne et l’Italie pour ne citer que ces pays, se sont mobilisées pour assurer un accueil chaleureux à leur président.

 A droite le Président Kagame saluant la Reine Matilde de Belgique 


Une de première action entreprise par les membres de la communauté rwandaise a été de s’inscrire individuellement, pour pouvoir participer aux Journées Européennes de développement, ce qui les a permis d’assister aux interventions du président de du Ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo (photo à droite)
Poulchérie Uwase Présidente de la CRB


Ce matin, en bus de location, en transport en commun ou privé, en covoiturage ou à pied, les membres de la communauté rwandaise se sont rendus à la place Tour et Taxi pour y accueillir le président Kagame dès son arrivée à la conférence.
Ici, à l’entrée des salles de conférence, on voit les différentes pancartes vantant les réalisations du président Kagame.
La présidente de la Communauté Rwandaise de Belgique, en pleine action de mobilisation de sa communauté.
C’est rare sinon exceptionnel, de voir un président africain ou d'autres continents en voyage à l’étranger, par sa simple présence, réussir à mobiliser ses compatriotes et qui abandonnent leurs occupations quotidiennes pour venir lui témoigner reconnaissance et respect.

 

 Au contraire beaucoup des présidents préfèrent faire des visites à l’incognito. Le président Kagame, dans sa démocratie participative, privilégie les rencontres avec les Rwandais, leur donner les nouvelles du pays, recueillir des suggestions et des doléances s’il y en a. Ainsi au niveau d’information, la diaspora reste au même niveau que les compatriotes qui sont au pays et qui ont l'occasion de le voir sur leurs colline.

 

C’est dans ce cadre d’échange-participation, que le président Kagame a demandé que le « Rwanda Day » soit organisé ce samedi pour qu'il puisse rencontrer la communauté et échanger avec elle ainsi que les amis du Rwanda.