Au moment où le monde commémore le 71e anniversaire de la Convention Internationale sur la Prévention et la Répression du Crime de Génocide, le Rwanda a rappelé les pays à extrader les présumés génocidaires contre les Tutsi en 1994.

Ceux-ci étaient réunis à Montréal dimanche après-midi à l’occasion d’une conférence sur la justice réparatrice tenue au Musée de l’Holocauste de Montréal. Par Lela Savic

La justice française a décidé d'ouvrir de nouvelles enquêtes visant douze ressortissants rwandais, que la France avait refusé d'extrader vers le Rwanda, où ils sont soupçonnés d'avoir pris part au génocide de 1994, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Par AFP

Félicien Baligira, Un ancien député rwandais réfugié en France et accusé de complicité dans le génocide de 1994 a bénéficié d'un non-lieu en octobre. Par AFP

L’attentat déclencheur du génocide rwandais sera de retour devant la justice le 15 janvier. Fin 2018, les juges d’instruction avaient ordonné l’abandon des poursuites. Par Ouest-France

Un témoin, génocidaire repenti a expliqué comment Joesph Mpendwanzi a été tué. Fabien Neretse est accusé de crime de génocide et de crime de guerre en 1994 au Rwanda. Par Belga

Un témoin transmet une facture d'hôtel à la cour par l'intermédiaire de l'accusé: polémique au procès de Fabien Neretse pour génocide. Par Belga.

Contrairement à ce qu’a soutenu l’accusé Neretse, le corps d’Isaïe Bucyana faisait bien partie de ceux qu’il a découverts et inhumé comme les autres le 10 avril 1994. Par La Libre