After the arrest of Felicien Kabuga in Paris on 16 May, several Kenyan families are seeking justice, accusing the top Rwanda genocide suspect of having a hand in the murder of their relatives while he was hiding out in Kenya. By Charles Wachira

Après l'arrestation du suspect génocidaire Félicien Kabuga à Paris, plusieurs familles kenyanes demandent aussi justice, accusant Kabuga d'avoir participé au meurtre de leurs proches alors qu'il se cachait au Kenya. Source Charles Wachira

Le 16 mai dernier, Félicien Kabuga, présumé « architecte financier » du génocide des Tutsis en 1994 au Rwanda, et recherché depuis 1997 par les polices du monde entier, a été arrêté en banlieue parisienne. Par Florence Morice

« C’est un tribunal corrompu » : Mike Pompeo veut empêcher la Cour Pénale Internationale de poursuivre Israël. Source sputniknews

But rather than Kabuga’s trial, it is the question of reparations – thus far a major gap in the delivery of justice to survivors in Rwanda – that should take centre stage. By Iss, Institute for Security Studies

The Church of England has reinstated a Rwandan bishop who left his role as a parish priest in Worcestershire after he was accused of complicity in the 1994 genocide of hundreds of thousands of Tutsis. Observer. By Chris McGreal and Harriet Sherwood

L’arrestation de Kabuga comme présumé génocidaire,  a relancé la chasse aux criminels de guerre, selon le procureur. Par Urban

A Kigali, le tribunal vient de condamner à la prison à vie, Ladislas Ntaganzwa, un ancien politicien reconnu coupable d'avoir orchestré le meurtre de dizaines de milliers de personnes lors du génocide contre les Tutsi. La Rédaction