La Cour militaire du Nord-Kivu à Beni et Butembo a condamné, lundi 16 mars, trente-sept militaires et trois policiers. Par Okapi

 




Entrée principale de la prison Kangbayi de Beni après sa réhabilitation par la Monusco. Radio Okapi/Ph. Papy-Martial Mukeba

 

 

 

La Cour militaire du Nord-Kivu à Beni et Butembo a condamné, lundi 16 mars, trente-sept militaires et trois policiers. Ils sont poursuivis pour viols d’enfants. Selon le colonel Juvénal Saro, greffier principal de cette juridiction militaire, d’autres jugements seront prononcés mardi 17 et mercredi 18 mars 2020.

« Une composition siège à Beni et une autre composition siège à Butembo. On avait une quatre-vingtaine de dossiers et nous avons déjà clôturé en tout 55 dossiers, c’est-à-dire pour Beni et Butembo. Nous avons déjà prononcé 26 jugements et il reste 29 dossiers pour ce mardi et mercredi », a annoncé le colonel Juvénal Saro.

Tous ces jugements ont été rendus lors des audiences foraines organisées par la Cour militaire du Nord Kivu depuis 14 jours à Beni et Butembo. Ces audiences bénéficient du soutien logistique et financier de la Section d’appui à la justice de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO).