L’impact dans le développement du Rwabda de « YouthConnekt » à l'initiative et l'encouragement du président Kagame, le PNUD s'est engagé à promouvoir et à soutenir son extension dans 14 pays africains dont le Congo. Par Parfait Wilfried Douniama

 


L'atelier de restitution organisé le 19 janvier par le ministère de la Jeunesse et de l'éducation civique, en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), a permis de présenter l'expérience "YouthConnekt" Rwanda dans sa vision et ses composantes, et de réfléchir aux stratégies de mise en place de cette initiative au Congo
Lancé en 2012, « YouthConnekt » est une initiative conjointe ONU-gouvernement rwandais visant à créer de multiples opportunités pour les jeunes de participer de manière significative au développement social, économique et politique du pays. Le programme combine des composantes sur le développement des compétences, l'esprit d'entreprise, l'accès à l'emploi et les finances, la sensibilisation aux questions liées au développement et la promotion de l'inclusion des jeunes dans le dialogue local et national. Il met également un accent sur l'innovation et l'utilisation des outils d'information et de communication pour relier les jeunes aux ressources (financières et techniques), aux mentors et décideurs politiques...
Le représentant résident adjoint du Pnud au Congo, Mohamed Abchir, a rappelé que cette initiative visait aussi à renforcer les compétences des jeunes et à les connecter aux dirigeants des secteurs public et privé ainsi qu'à la société civile pour forger des partenariats devant offrir des opportunités d'emplois et d'entrepreneuriat. « Depuis sa mise en œuvre au Rwanda en 2012, de milliers d'emplois ont été créés. Au vu des résultats de l'initiative au Rwanda, le Pnud s'est engagé à promouvoir et à soutenir l'extension de YouthConnekt dans 14 pays africains », a-t-il souligné.
Le but ultime étant de créer des partenariats de coopération sud-sud entre le Rwanda et d'autres pays africains, tout en renforçant les relations ainsi que la réalisation des Objectifs durables pour le développement (ODD). Il s'agit notamment de ceux relatifs à l'emploi des jeunes par l'innovation, l'entrepreneuriat et la formation professionnelle. Pour concrétiser cet engagement, quinze pays africains parmi lesquels la République du Congo ont participé du 27 au 29 septembre 2016 à un atelier régional de planification YouthConnekt, organisé par le Rwanda.
La délégation congolaise qui a pris part à ces assises a restitué les conclusions au cours de cet atelier organisé ce jeudi au siège de la Fondation perspectives d'avenir (FPA). Présidant les travaux, le directeur du cabinet de la ministre de la Jeunesse et de l'éducation civique a reconnu que le programme « YouthConnekt », mis en œuvre par le Rwanda et le Pnud, s'est avéré comme une approche de résolution de l'épineux problème du chômage mais également de leur contribution dans la croissance économique. « La population congolaise, estimée à 4 millions d'habitants est marquée par l'importance des jeunes de 15 à 29 ans qui représentent 51% de la population active. Cette expérience ayant connu un succès au Rwanda peut être adaptée au contexte congolais », a précisé Mathieu Mouloungui.
This top rewards card offers 0% APR for 18 months on balance transfers and doubles your 5% cash back in rotating categories after your first year
Dans son témoignage, la chargée d'affaires de l'ambassade du Rwanda au Congo, Athéna Rubayi Indamutsa, a rappelé que son pays a eu cette initiative après le génocide de 1994. « Beaucoup de jeunes se sont retrouvés sans famille et du coup, sont devenus des chefs de familles. Il fallait impérativement trouver des moyens et des outils d'aide et de développement socioéconomiques destinés à ces jeunes. Le programme « YouthConnekt » a été intégré dans la politique de développement économique. Aujourd'hui, nous avons beaucoup de jeunes qui participent au développement socioéconomique et politique du pays et à l'initiative et l'encouragement du président Paul Kagame », a-t-elle déclaré.