Le Kenya prévoit de construire une autoroute à grande vitesse pour stimuler le commerce dans la région de l'Afrique de l'Est, ont annoncé samedi les responsables. Par Xinhua




Le directeur général de la Autorité nationale des autoroutes du Kenya (KeNHA), Peter Mundinia, a déclaré que cette autoroute de 473 km améliorerait considérablement la connectivité, l'efficacité et la sécurité du transport routier entre Nairobi et le principal port de Mombasa. 
"Il servira de partie centrale du système national de transport du Kenya, contribuant à promouvoir le commerce et le développement au Kenya et plus loin en Ouganda, au Rwanda et en République démocratique du Congo", a déclaré M. Mundinia dans un communiqué publié à Nairobi.
La route sera achevée en dix sections au cours des six prochaines années. M. Mundinia a indiqué que le projet a été structuré de manière à permettre une réalisation rapide dans le cadre d'un modèle de livraison rapide. 
L'autoroute sera conçue pour une vitesse constante de 120 km/h et réduira le voyage entre Nairobi et Mombasa de plus de dix heures à environ quatre heures. 
La route aura quatre voies avec une disposition pour une augmentation future à six voies et 19 échangeurs. Le directeur général a noté que l'autoroute permettra au Kenya de se développer de manière compétitive et d'élargir le commerce interne et régional. 
"Plus de 90% des marchandises débarquées au port de Mombasa sont actuellement transportées par route et ce projet d'infrastructures va jeter les bases d'une croissance commerciale et industrielle à long terme", a-t-il ajouté