« Tous les motocyclistes de Kigali sont tenus d'utiliser des compteurs et des paiements sans numéraire tels que MTN MoMo ou Airtel Money », a rappelé RURA dans sa directive. Par Agence Ecofin.







La mesure, qui concerne dans un premier temps la capitale, entrera en vigueur le 1er juin, date de reprise des activités des motos-taxis. Elle sera par la suite étendue aux autres provinces du pays dans les mois à venir. On comptabilise environ 37 000 chauffeurs de motos-taxis enregistrés au Rwanda, dont près 22 200 opèrent dans la capitale Kigali.

Le gouvernement rwandais vise ainsi à limiter le contact « main à main » comme une mesure barrière contre la pandémie de Covid-19, qui a déjà fait 349 contaminés dont 245 guéris et zéro mort dans le pays. Cette disposition innovante cadre, en outre, avec la  vision du Rwanda qui veut atteindre son objectif d’un service public sans argent liquide, d’ici 2024.

Rappelons qu’en décembre dernier, Pascal Technology Ltd Rwanda et le sud-africain Altron, fournisseur de solutions technologiques, se sont associés pour fournir un dispositif de paiement homogène et intégré aux services de transport en commun de motos dans le pays. Le projet, qui doit couvrir à terme 36 000 motos pour un investissement de 19,4 millions de dollars, a connu un ralentissement en raison de la pandémie de Covid-19.