Le Nigeria accepte finalement la ratification de l’accord relatif à la création de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) qui devra entrer en vigueur dès le 30 mai 2019.  Par Patience Agbenu




L’annonce a été rendue publique ce 22 mai 2019 par le ministre nigérian du Commerce et de l’Industrie, Okechukwu Enelamah. Selon lui, cela va être possible dès que le président Muhammadu Buhari va approuver le rapport d’évaluation de l’impact de la Zlecaf sur l’économie nationale.

« Nous avons besoin de finaliser ce processus et de nous assurer que le train ne va pas quitter la gare et s’éloigner avant que nous puissions le prendre», a déclaré le ministre Okechukwu Enelamah dans un entretien accordé à l’agence Bloomberg.

Il y a de cela deux semaines, l’Union africaine (UA) avait invité le Nigeria à rejoindre la Zlecaf. Cependant, celui-ci était retissant car il craignait de voir une déferlante de produits étrangers ruiner son industrie.

La Zone de libre-échange continentale va entrer officiellement en vigueur le 30 mai, après les dernières ratifications de la Sierra Leone, de la République arabe sahraouie démocratique.